Association Culturelle Sauvegarde du Patrimoine de l’église Sainte Madeleine

Louis PERGAUD - 1882 - 1915

Le pensionnaire le plus célèbre de l’Ecole Normale installée au 6 de la rue de la rue de la Madeleine de 1837 à 1962.

Il intègre l’établissement à l’automne 1898. Il a été reçu premier au concours d’entrée. Mais il éprouve des difficultés d’adaptation. La deuxième année est particulièrement éprouvante : le 21 janvier 1900, le directeur Tronchon lui apprend le décès de son père ; deux mois plus tard, celui de sa mère. C’est au cours des vacances d’été qui suivent que Pergaud tombe en poésie. Cette passion ne le quittera plus.  Il fait la connaissance de Léon Deubel,  poète maudit qui va prendre une grande place dans sa vie. Une rue porte le nom de l’ami de Pergaud, sur les hauteurs de Charmont. Pergaud obtient le prix Goncourt en 1910 avec « De Goupil à Margot ». C’est « La guerre de boutons », publié en 1912 qui lui assure une gloire posthume car il disparaît en 1915, dans la Meuse, lors des combats de la Woëvre ; il a 33 ans.

Louis PERGAUD

 

 

Association Patrimoine Sainte Madeleine

 Espace Associatif - Bains Douches
1, rue de l'Ecole
25000 Besançon

Haut de page